Centre de Recherche en Poétique, Histoire Littéraire et Linguistique (CRPHLL)


Axes de recherche


Les activités du Centre de Recherche en Poétique, Histoire Littéraire et Linguistique (CRPHLL), fondé en 1981 (anciennement Centre de Poésie Contemporaine - CRPC) se situent autour de trois axes :

Axe 1 : Evolutions formelles et transferts esthétiques (Caroline Fischer & Hélène Laplace-Claverie)

Centré sur des préoccupations d’ordre esthétique, et s’intéressant plus volontiers à la période allant du XIXe au XXIe siècle, le thème 1 du CRPHLL réunit des chercheurs travaillant sur la poétique des genres, sur la transformation de catégories esthétiques et sur les transferts intermédiatiques à travers des études de réception. Il accorde une place toute particulière à la poésie contemporaine, domaine de recherche dans lequel l’expertise du CRPHLL est reconnue depuis de nombreuses années.

 

Axe 2 : Représentations, individus, sociétés (David Diop, Christelle Lacassin-Lagoin & Christine Copy)

L’originalité de ce thème de recherche est de rassembler des antiquisants, des littéraires, des historiens de la littérature, des comparatistes, des linguistes et des philosophes.

Par l’étude de formes narratives et littéraires multiples, il s’agit de comprendre comment des lieux, des époques, des contextes linguistiques, politiques, sociaux et culturels déterminent la manière dont les individus se représentent ou sont représentés (dans les textes et les images) ; comment des mythes, des discours et des genres littéraires peuvent permettre de déchiffrer des représentations de l’individu et de la langue dans des situations historiques, géographiques et idéologiques différentes.

 

Axe 3 : Arts et Savoirs (Dominique Vaugeois & Cécile Rochelois)

La recherche menée au sein de cet axe s’inscrit dans une perspective diachronique large (du Moyen-Âge au XXIe siècle) et dans une interdisciplinarité revendiquée. Les termes d’art et de littérature y sont pris au sens large de configuration imaginatives et/ou configurations du donné afin d’intégrer les genres de l’essai et du document. La notion de savoir, quant à elle, détermine plusieurs approches qui relèvent à la fois de l’épistémocritique, de l’histoire des idées et des représentations et de l’étude de la langue.

 

Projet ANR LEC : Le Livre : Espace de Création, XIXe-XXIe siècles (Isabelle Chol)