Centre de Recherche en Poétique, Histoire Littéraire et Linguistique (CRPHLL)


Ces séries qui ont fait l'Histoire (1)


 

MICHEL THIÉBAUT

 D’Alix à Murena :
de l’audience de ces deux séries chez les enseignants


 

Résumé

Le développement de la bande dessinée de fiction historique, dans les années cinquante et soixante, n’a guère retenu l’attention de l’École. De la part des maîtres, il existait alors une prévention à l’égard de ces images, réputées infantiles et vulgaires. L’intérêt du public et de jeunes professeurs pour la série Alix de Jacques Martin a contribué à modifier cette perception négative de la bande dessinée à thème antique. Cette évolution s’est produite dans les années soixante-dix où diverses initiatives culturelles ont contribué à faire de la bande dessinée un neuvième art. Depuis, la connaissance du genre s’est approfondie – notamment à l’Université. Ainsi, de nouvelles séries de qualité, comme Murena, retiennent l’attention des chercheurs et pédagogues.

Mots-clés

Éducation à l’image – Enseignement – AlixMurena – Évolution des mentalités.

 

Abstract

The academic world hardly noticed the emergence of the historical fiction comic strip in the fifties and sixties. There was only hostility from the lecturers towards these images, thought of as childish and crude. The audience’s, as well as younger teachers’ interest in the Alix series by Jacques Martin played a part in changing this negative perception of such artistic narratives based on the themes of Antiquity. This continued into the seventies when diverse cultural influences contributed to make the comic strip the ninth Art. Since then, appreciation of this medium has deepened – and notably at University level. And so, new quality series such as Murena are drawing the attention of teaching professionals and researchers. 

Key words

Pictures education – Teaching – AlixMurena – Changes of mentalities.